dimanche 24 septembre 2017

Chapitre 1 - Extrait 3 - Les gens c'est pire que des personnes

Chapitre 1 - Extrait 3 : Huguette

Lire le deuxième extrait, ici.

Quelle vieille ! Mes articulations craquent à chaque geste que je fais pour me lever. Je n’ai pas réussi à m’endormir avant vingt-trois heures, voir minuit et à quatre heures du matin, je me retrouve déjà à tourner en rond dans ma cuisine. On dirait le chat quand il attend sa pâté. Un café, du pain, et de la confiture. Quelques gratouilles au chat. J’ai l’impression qu’il a changé de couleurs, ce n’est peut-être pas le bon. La dernière fois, j’ai fait rentrer le chat et je me suis rendue compte au matin, à la lumière, qu’il était roux et tigré. Le mien est noir. Ça m’a fait tilt.
J’ai encore faim. Un morceau de fromage dans la chicoré, ça c’est un petit déjeuner de chez nous. Une demi-heure plus tard, je me remets devant la télé comme d’habitude. De toute façon, je ne sais plus faire que ça : regarder.
A sept heure et quart, voilà le Tommy qui descend de la chambre. Enfin ! Quelle feignasse, ce chien ! Il va falloir le sortir après son morceau de pain du petit déjeuner. J’enfile mes chaussons et un peignoir, ce n’est pas comme s’il y avait du monde à cette heure-là. Ah si, il y a le beau jeune homme en barque, pour lui je veux bien mettre des chaussures et me coiffer avant de partir. J’espère le voir ce matin avec son marcel et ses beaux muscles. Ah et puis, il y a la petite joggeuse. Elle passe souvent, très polie et souriante. Ça fait du bien un bonjour, un sourire, un peu d’intérêt et me voilà revitalisée pour la journée.

Tommy est de plus en plus bas, j’ai du mal à l’attacher. Pourtant, les vieux rapetissent non, ce devrait être un avantage. « Allez Tommy, suis maman, on va promener. »
  Pour acheter le roman, cliquer sur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire